Modele de qpc

Quantum LEAPS propose une formation sur site “programmation de systèmes embarqués modernes avec les frameworks QP™ et l`outil de modélisation QM™”. Cette formation de 2 à 3 jours utilise des exercices pratiques combinés avec des instructions pour illustrer les concepts qui sous-tendent les frameworks d`objets actifs QP et comment ils sont appliqués dans la programmation de systèmes embarqués nécessitant des performances en temps réel difficiles. À la fin de la formation de deux jours, les participants ont une bonne compréhension des systèmes axés sur les événements, les compétences dans la conception et la mise en œuvre des machines d`État UML manuellement en C ou C++ et graphiquement avec l`outil de modélisation QM, et la possibilité de construire leur propre QP Applications. En outre, à la fin de la formation de trois jours, les participants acquièrent une compréhension des options de noyau en temps réel intégrées dans les frameworks QP, apprendre à réutiliser le comportement avec des sous-machines, découvrir comment appliquer le traçage de logiciels pour déboguer et optimiser leur code piloté par des événements et comment appliquer des tests unitaires aux objets actifs et aux machines d`État. Outre l`étude des principes fondamentaux du transport de charge dans les conducteurs mésoscopiques, les contacts de points quantiques peuvent être utilisés comme détecteurs de charge extrêmement sensibles. Puisque la conductance à travers le contact dépend fortement de la taille de la constriction, toute fluctuation potentielle (par exemple, créée par d`autres électrons) dans le voisinage influencera le courant par le QPC. Il est possible de détecter des électrons simples avec un tel schéma. En vue du calcul quantique dans les systèmes à semi-conducteurs, les QPC peuvent être utilisés comme dispositifs de lecture pour l`état d`un bit quantique (qubit). [7] [8] [9] [10] dans la physique de l`appareil, la configuration des QPC est utilisée pour démontrer un transistor à effet de champ entièrement balistique.

[11] un modèle QM™ est structuré comme un arbre hiérarchique, semblable dans le concept au système de fichiers hiérarchique composé de répertoires et de fichiers. Les nœuds de cet arbre sont constitués d`éléments de modèle, dont beaucoup peuvent contenir d`autres éléments de modèle, similaires aux répertoires qui peuvent contenir d`autres répertoires et fichiers. Il existe plusieurs façons différentes de fabriquer un QPC. Il peut être réalisé dans une jonction de rupture en tirant à part un morceau de conducteur jusqu`à ce qu`il casse. Le point de rupture forme le contact de point. De façon plus contrôlée, les contacts de points quantiques sont formés dans un gaz d`électrons bidimensionnel (2 deg), par exemple dans les hétérostructures GaAs/AlGaAs. En appliquant une tension à des électrodes de porte de forme appropriée, le gaz d`électrons peut être localement appauvri et de nombreux types différents de régions conductrices peuvent être créés dans le plan de la 2DEG, parmi eux des points quantiques et des contacts de points quantiques. Un autre moyen de créer un QPC est de positionner la pointe d`un microscope à balayage de tunnel près de la surface d`un conducteur. À de basses températures et des tensions, les électrons non dispersés et non piégés contribuant au courant ont une certaine énergie/Momentum/longueur d`onde appelée Fermi énergie/Momentum/longueur d`onde.

Tout comme dans un guide d`ondes, le confinement transversal dans le point de contact quantique se traduit par une «quantification» du mouvement transversal — le mouvement transversal ne peut pas varier continuellement, mais doit être l`une d`une série de modes discrets. L`analogie du Guide d`ondes est applicable tant que la cohérence n`est pas perdue par la dispersion, par exemple par un défaut ou un site de piégeage. L`onde électronique ne peut traverser la constriction que si elle interfère de manière constructive, ce qui pour une largeur donnée de constriction, ne se produit que pour un certain nombre de modes N {displaystyle N}.